Infos pratiques avant de partir

Voici quelques informations qui pourraient se révéler utiles pour préparer votre voyage à Bali. N’hésitez pas à nous contacter si vous aviez la moindre question à : info@lunedemielbali.com

Heure locale et téléphonie :

GMT+8 à Bali. Quand il est 12h à Bruxelles et Paris, il est 18h à Denpasar (+ 6 heures horaire d’été) ou 19h (+ 7 heures horaire d’hiver).
Les unités téléphoniques indonésiennes (les pulsa) ne sont pas chères du tout et il peut être intéressant d’acheter une carte pré-payée avec un numéro de téléphone indonésien pour appeler votre famille ou pour communiquer entre vous. Le préfixe pour téléphoner vers la Belgique est le +32 et celui vers la France est le +33.

Langues :

Le « bahasa indonesia » est la langue officielle depuis l’indépendance, en 1945. Elle est essentiellement dérivée du malais, mais incorpore également de nombreux mots dialectaux ou importés. Elle est très facile à apprendre (peu de grammaire à intégrer). Les Balinais ont leur propre dialecte, mais tous, à l’exception des plus vieux, parlent le bahasa indonesia, et font preuve d’une pratique élémentaire de l’anglais. Dans les endroits touristiques l’anglais est parlé couramment, ce qui n’est pas du tout le cas du français…

Oui = ya
Non = tidak
Merci = terima kasih
Bonjour (6h du mat à 12h)= selamat pagi
Bon midi (12h à 14h) = selamat siang
Bon après-midi (14h à 18h30) = selamat sore
Bonne nuit = selamat malam
Dormez-bien = salamat tidur
Combien ça coûte ? = berapa harganya ?

Argent :

La monnaie locale, la roupie indonésienne (rps), fera de vous un millionnaire! 1€ = 16.967 Rupiah (IDR) (au 01/04/2018)
N’oubliez pas de consulter le taux de change €uro/Rp pour un taux actualisé, il varie constamment ! Pour connaître le taux de change actuel…

Change et retrait d’argent par carte bancaire :

Très aisé à Bali. Veillez néanmoins à ce que vos billets soient en bon état. Les traveller’s chèques sont changés à un taux un peu moins intéressant mais ils sont acceptés presque partout. Les “money changers” offrent des taux plus intéressants… mais il y a un certain risque d’arnaque à prendre en compte quand le taux paraît trop intéressant (cela vaut pour le sud de l’île)!
Les cartes American Express et Visa International (entres autres) permettent de retirer de l’argent dans les banques (BII, BNI, Danamon,…) et dans les nombreux distributeurs de billets (appelés ATM). Elles sont également acceptées dans les très grands hôtels, restaurants et grands magasins. Dans tous les autres petits et moyens commerces, elles sont inutiles. Veillez à retirer suffisamment d’argent à chaque retrait aux ATM, en effet, ces retraits font l’effet d’une commission de votre banque qui est en général de +/- 5€ quel que soit le montant retiré. Attention, il est difficile de trouver des distributeurs automatiques à Candidasa et sur Gili Méno à ce jour. Le plus facile est d’emporter des euros avec vous et de les changer une fois sur place (la sommes autorisée sans devoir être déclarée aux douanes ess de 10.000 dollars par personnes).

Climat:

Beau et chaud toute l’année, de 25 à 32 degrés. Il fait néanmoins plus sec et plus frais de juin à septembre (saison sèche). Le temps est sensiblement plus humide de janvier à mars. Comparé à la majeure partie des destinations tropicales le climat à Bali est vraiment plaisant, grâce à un vent qui ne cesse de caresser l’île, modérant la chaleur. Contrairement à la période des moussons en Asie, les pluies, quand elles tombent, sont peu contraignantes (elles ont généralement lieu de nuit ou en fin d’après-midi). Le jour se lève à 6 heures du matin et se couche à 18 heures 30 environs, tout au long de l’année.

Santé:

Les conditions sanitaires à Bali sont de standard occidental si on en paye le prix. Certaines cliniques privées viennent en aide uniquement aux touristes. Le matériel est aux normes internationales… ainsi que les tarifs pratiqués. Ceci dit, il est très rare que les touristes souffrent d’autre chose que de la turista (diarrhée de courte durée due au changement d’alimentation), d’un coup de froid (attention à la climatisation ou au ventilateur laissés allumés toute la nuit, emportez un produit pour déboucher le nez…), ou d’un coup de soleil…

Vaccins, état sanitaire:

Nul besoin de se faire vacciner pour passer un séjour à Bali. Les vaccins contre l’hépatite A et les fièvres typhoïdes peuvent être recommandés mais pas obligatoires. Il est plus que conseillé d’avoir ses vaccins (Diphtérie, Tétanos, Poliomélythe) à jour. Bali est une région du monde assez sûre au niveau de la santé à condition de prendre quelques précautions au niveau de l’alimentation (aucun problème avec les glaçons dans les établissements balinais, ils sont fait à l’eau pure), de l’eau (ne pas consommer l’eau du robinet, se brosser les dents avec de l’eau en bouteille) et du soleil (le ciel est parfois couvert, on ne voit pas toujours le coup de soleil arriver. N’oubliez pas votre casquette et de l’eau pour éviter les insolations).

La malaria et la dengue:

La malaria est quasi-inexistante à Bali. Un traitement anti-paludéen est loin d’être nécessaire. Nous ne vous le recommandons pas. Il existe des cas de Dengue chaque année à Bali. Il n’existe ni vaccin ni traitement préventif. Le seul moyen de s’en prémunir est d’utiliser un bon répulsif anti-moustiques (le vecteur de transmission) et d’en mettre régulièrement (la dengue se transmet via un moustique qui pique en journée). Il existe de très bons produits vendus à Bali (la lotion « Off », ainsi que des répulsif à glisser dans une prise de courant la nuit pour ne pas être contraint à dormir sous une chaude moustiquaire)…

L’alimentation:

Évitez de manger trop épicé si cela n’entre pas du tout dans vos habitudes. Les plats sur Bali ne sont pas très épicés, mais s’ils l’étaient trop à votre goût, n’hésitez pas à commander vos repas « Tidak pédaz » = « Non piquant ». La nourriture à Bali est très savoureuse et les restaurants de toutes les nationalités offrent une cuisine variée. Privilégiez les poissons en bord de mer et non au centre de l’île (la chaine du froid…).

Bagages, vêtements et pharmacie:

N’emportez que le strict minimum au niveau vestimentaire car les habits les plus adaptés au climat sont vendus à Bali à très bon prix (attention toutefois pour les plus grands et plus fort d’entre-vous, les standarts balainais ne sont pas les mêmes qu’en Europe, les Balinais sont le peuple le plus petit (et le plus fluet) de la Terre). De manière générale, on trouve presque n’importe quel produit à Bali. Prévoir néanmoins un pull, des lunettes de soleil, un maillot de bain, une casquette, et de bonnes chaussures de sport (baskets ou sandales de trek selon ce que vous aimez mais il faut parfois marcher dans l’eau pour atteindre une chute d’eau par exemple) si vous compter faire des ballades en montagne (ascension de volcan). Vous pourrez acheter des lotions solaires sur place mais si vous avez des préférences alors il serait avisé de les apporter d’Europe. Ceci est également le cas pour vos produits de toilette favoris…

Dans votre pharmacie (inutile de vous surcharger, on trouve des pharmacies bien équipées presque partout sur place), glissez vos médicaments et pilules habituels ainsi que : des Motiliums instants contre les nausée, des Immodiums instants contre la turista, un anti-douleur classique, des antibiotiques si vous en avez la possibilité, un médicament contre le mal des transport pour le bateau ou la voiture (si vous en avez besoin), un désinfectant pour les petites blessures, des petits pansements autocollants pour les blessures et les ampoules.

Arrivée à Bali – Visa et passeport :

Dans l’avion, lors des dernières heures de vols avant Bali, vous recevrez des documents à remplir concernant votre séjour (pensez à prendre un stylo bille avec vous). Outre les informations civiles classiques, vous devrez indiquer la nature de votre voyage (holydays), l’endroit où vous résiderez (nom du premier hôtel souvent), la durée du séjour… Si votre séjour n’excède pas les 30 jours mois (et que vous arrivez à l’un des aéroports suivants : Denpasar, Jakarta, Medan, Manado, Padang ou Surabaya), il est inutile de faire une demande préalable à l’ambassade indonésienne, vous pourrez obtenir votre visa gratuitement et directement (sans formalités particulières) à votre arrivée à l’aéroport.

Ceci est valable pour les détenteurs d’un passeport français, belge ou suisse (ainsi que de nombreuses autres nationalités). N’hésitez pas à nous contacter en cas de doute, nous vous indiquerons la marche à suivre pour obtenir votre visa en fonction de votre nationalité, durée de séjour, aéroport de débarquement,…

Dans tous les cas, votre passeport doit être valide au minimum encore six mois à la date de votre départ de Bali (le lendemain de votre retour).

Et enfin, oui, il faut un permis international pour louer et conduire un véhicule à Bali… Mais, si les scooters sont faciles à conduire, la conduite des voitures (en raison de la conduite à gauche) se révèle plus ardues pour les novices… soyez prudents ou voyagez avec nous et votre chauffeur sera votre ange gardien durant tout votre séjour !

QUELQUE SOIT VOTRE CHOIX : BON VOYAGE !!!!!!!!!!!